L'Info rapide comme Flash #154

Publié le par Zorobama

L'Info rapide comme Flash #154

Salut à tous et bienvenue dans la cent-cinquante-quatrième édition de la chronique sur le blog. La chronique qui vous fait un petit résumé rapide de l'information: L'info rapide comme Flash. Aujourd'hui, on va parler de The Big Bang Theory, Gmail et Uber.

Sheldon Cooper et sa version enfant


Information 1:

Dans un précédent Info rapide comme Flash, nous avions parlé du fait que la chaîne CBS  allait préparer une série préquelle de The Big Bang Theory (dont le renouvellement de la saison 11 prend du temps) sur le personnage de Sheldon Cooper. Et bien, il semblerait que le studio ait déjà trouvé les versions jeunes du génie et de sa mère. Même si la commande de la série n'a pas encore été faîte, le site Variety pense que c'est Iain Armitage qui aura le rôle principal de Sheldon. Le média américain annonce également que sa mère pourrait être incarnée par Zoé Perry. Seul personnage manquant: le père qui aurait aussi été choisi mais le site n'est pas parvenu pas obtenir le site.

Logo de Gmail


Information 2:

Le géant du web, Google, va permettre à ses utilisateurs de pouvoir envoyer des fichiers toujours plus volumineux avec sa messagerie Gmail. En effet, pour le moment, les pièces jointes avaient une taille bridée à 25 Mo pour la réception. Désormais, elle a été étendue à 50 Mo. Tandis que, pour l'envoi, rien n'a changé et reste à 25. Attention, cette mise à jour n'est pas encore effective et va mettre du temps avant de se répandre donc si vous l'avez pas encore, il va falloir être patient durant quelques jours encore.

Logo d'Uber


Information 3:

A présent, on va s'attaquer à Uber qui ne cesse de faire parler de lui depuis quelques temps à cause de nombreuses révélations. En effet, aujourd'hui, nous apprenons que la société pensant que la Police peut nuire à son activité était parvenu à intégrer un logiciel secret pour ses conducteurs afin que ceux-ci puissent esquiver les contrôles, masquer les courses ou créer des leurres pour tromper celles-ci (par le biais de courses fantômes). La société pilotait cela à distance tandis que ses "employés" n'en avaient pas conscience. Uber ne nie pas les faits et admet avoir utilisé ce logiciel appelé Greyball. Reste à savoir si des sanctions seront appliquées ou non envers l'entreprise.

Commenter cet article