L'Info rapide comme Flash #127

Publié le par Zorobama

L'Info rapide comme Flash #127

Salut à tous et bienvenue dans la cent-vingt-septième édition de la chronique sur le blog. La chronique qui vous fait un petit résumé rapide de l'information: L'info rapide comme Flash. Aujourd'hui, on va parler de Ubisoft, Homeland et Lily.

Logo d'Ubisoft


Information 1:

L'éditeur français Ubisoft vient de s'offrir le studio FreeStyleGames afin de le renommer Ubisoft Leamington. Ce studio, basé à Leamington Spa, Warwickshire, a été fondé par des anciens employés de Codemasters et de Rare durant l'année 2002 en se spécialisant dans les jeux de rythme. Après avoir fait des collaborations sur le jeu Guitar Hero, il est racheté par Activision. Après cette action, le studio va se pencher sur DJ Hero avant de reprendre complètement Guitar Hero. A la surprise générale, c'est donc Ubisoft qui l'acquiert avec Richard Blenkinsop, Senior Producer et Executive Producer sur Blur ainsi que Call of Duty 3 avant de passer Directeur Associé au sein d'Ubisoft Reflections à Newcastle pour les jeux The Division et The Crew, aux commandes. On espère que le studio sa portera bien et fera de bonnes productions.

Affiche d'Homeland


Information 2:

Durant une interview accordée à Deadline, Alex Gansa, showrunner, a annoncé que sa série Homeland allait se conclure après sa huitième saison. Il espère que les deux dernières saisons pourront, tout de même, être tournés à l'étranger malgré les récents événements se déroulant à travers le monde.

Projet Lily


Information 3:

Il a été annoncé que le Projet Lily allait être abandonné. Ce drone-caméra semblait être un projet prometteur en étant capable de voler tout seul en suivant son propriétaire. Après avoir été repoussée de multiples fois, la commercialisation de l'appareil n'aura jamais lieu malgré son grand nombre de pré-commandes pour un montant de plusieurs dizaines de millions de dollars US.
Le drone parvenait à suivre son propriétaire par le biais d'une balise GPS, avait la capacité de filmer en HD et résister à l'eau. Malheureusement, le 12 janvier, l'entreprise a annoncé sa fermeture, ce qui aura pour résultat de permettre aux clients ayant pré-commandés d'être remboursé.
Ce n'est pas la fin des problèmes pour Lily Robotics qui aura à faire face à une action judiciaire en Californie pour publicité mensongère puisque les juges de San Francisco ont estimé que la start-up avait clairement menti aux clients avec sa vidéo promotionnelle postée en mai 2015. Il aurait été révélé que la vidéo avait réalisée avec une GoPro fixée sur un drone piloté par un homme.

Commenter cet article